Bienvenue!

Avec sa voix puissante et chaude, très adaptée au répertoire italien, le baryton Marc Souchet a déjà incarné les principaux rôles verdiens (Rigoletto, Germont, Il conte di Luna, Amonasro, Nabucco ou encore Iago), explorant également très largement les opéras de Puccini, puisqu’il interprèta Marcello, Scarpia et Ping, dans la mise en scène pharaonique de Turandot du réalisateur chinois Zhang Yimou présentée au stade de France, sous la direction de Janos Acs. Dans le répertoire français, mentionnons de très belles incarnations du grand prètre de Dagon dans Samson et Dalila, d’Escamillo dans Carmen, d’Ourrias dans Mireille ou encore de Méphistophélès dans Faust. Il a également chanté Adam dans Eve de Massenet en 2003, au Temple protestant de l’Oratoire du Louvre (enregistrement paru chez Malibran), une prestation saluée par le critique Bruno Peeters qui évoque un « baryton au superbe legato » sur Forum opéra. Marc Souchet a aussi pris part à plusieurs éditions d'opéra en plein air (en France et en Belgique), participant notamment à la production de 2007 du Barbier de Séville signée Julia Migenes (où il est Bartolo sous la direction musicale de Philippe Hui) ou à celle de La Flûte Enchantée signée Caroline Huppert, en 2006 (dans le rôle de Papageno). Il est aussi engagé dans le répertoire contemporain avec la création du Requiem pour un déporté de Chrystel Marchand (en la cathédrale de Beauvais), L'Appel de Jean d'Eric Darrigrand (St Etienne du Mont Paris) ou le rôle de Karl dans l’opéra Shanti-Ntra de Minjung Woo (pour le Conservatoire national supérieur de musique de Paris). Citons également Songs of the sea de Charles Villiers Standford avec l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg sous la direction de Goeffrey Styles ou le rôle de Don Quichotte dans El Retable de Maese Pedro de Manuel de Falla sous la direction de Charles Dutoit, au Festival de Miyazaki (Japon).

Télécharger la biographie

PROCHAINEMENT

Aïda
25 septembre 2022